Je ne suis ni conseiller en gestion de patrimoine, ni avocat, ni comptable, ni banquier. Tout ce que vous trouverez ici est mon avis PERSONNEL et ce que j’ai tiré de ma propre expérience. Consultez TOUJOURS un professionnel si vous avez le moindre doute sur un investissement potentiel.

jeudi 15 mars 2012

Je ne sais plus où mettre mes revenus !


Où vais-je mettre mes revenus ?
Lorsqu'on est salarié et qu'on dégage des revenus à côté de son salaire, on ne sait pas toujours où inscrire ses revenus lorsque vient l'époque de la déclaration des revenus. Et même parfois c'est la même chose lorsqu'on est indépendant...

Alors, Des Trucs Pour Changer De Vie n'est pas là pour jouer le rôle d'un fiscaliste. Surtout pas... C'est parfois tellement technique selon les cas que ce ne serait vraiment pas judicieux, et même peut-être pas honnête. Le mieux est d'exposer sa situation à un professionnel qui a les compétences. Simplement, il y a des pistes simples à explorer.

Quand on a un talent ou une certaine expertise, il est parfois simple de déclarer ses revenus dans la bonne case de sa déclaration d'impôts...

Pourquoi en effet se priver d'un revenu annexe ou de jouer avec le feu juste parce qu'on ne sait pas quoi faire ? . Un talent qui pourrait constituer un revenu supplémentaire, pourrait même à terme se transformer en activité à plein temps.

Il ne faut pas se laisser stopper

On a souvent peur des tracasseries et rester en règle avec l’administration fiscale est important pour la tranquilité d'esprit. Alors que faire ?

Le régime micro-BNC est peut-être la solution...
Il y a bien le statut d’autoentrepeneur, mais certain(e)s ne veulent pas entendre parler d’entreprise du tout. Il y a alors une solution encore plus simple : le “régime micro-BNC” (BNC signifiant Bénéfices Non Commerciaux). C’est une mesure fiscale "anti-complication" qui permet de correctement déclarer ses revenus. C’est parfaitement légal, et le service des impôts, sauf fraude caractérisée, accepte cette solution.

Il y a cependant des conditions:

- Il faut que ce soit une activité de service.
- Les revenus annuels dégagés doivent être inférieurs à 32 600€.


La première des choses est de s'assurer que l'activité est concernée par le régime micro-BNC
    
Ecrivain ? Conseiller ? Consultant ?...
Quelques exemples d’activités à priori concernées ? Je dis à priori car il appartient à chacun(e) de contacter le service des impôts pour s'en assurer (il ne faut pas qu'une partie relève d'un autre régime ou qu'il y ait d'autres "surprises". Donc le contact est indispensable) : conseils en tous genres (juridique, artistique, management, etc.), écrivains, paroliers, sculpteurs, peintres, scientifiques, managers, consultants, conférenciers, intervenants, cuisiniers, jardiniers… 

A noter qu'il faut produire des factures. Il suffit de les rédiger soi-même, sachant qu’elles doivent être datées et spécifier le montant des prestations payées. Le client doit ensuite la signer. En cas de contrôle fiscal, tout sera ainsi clair.

Et plus précisément sur la déclaration de revenus ?

Il suffit d’indiquer le total des sommes touchées au cours de l’année dans la case 5KU (régime déclaratif spécial ou micro BNC, dans la partie 5 : revenus et plus-values des professions non salariées). Ensuite, il faut calculer la moitié de ce total et le reporter dans la case 5HY (revenus nets) plus bas. Effe

Où inscrire ses revenus ?
C’est en effet sur les 50 % que va être calculée la contribution.

L’argent déclaré en micro BNC échappe à l’impôt sur le revenu traditionnel... En revanche, il est soumis à des cotisations sociales. Elles varient entre 12 et 13 % de la moitié du montant total mentionné en BNC.

Exemple : j’écrire des paroles de chansons pour 1 000 € dans l’année.


Je déclare ces 1 000 € dans la case 5KU et la moitié (500 €), dans la case 5HY. L’administration fiscale demandera 12 % de 500 € (soit 60 €) au titre des cotisations sociales.


Je conserve quand même 940 € dans ma poche !



Et bientôt je vais parler d'une activité qui à mon sens va connaître un dévelopement exponentiel. On en parle un peu partout. Sauf que là, en plus, ce sera l'occasion de gagner de l'argent tout de suite... ;-)

3 commentaires:

  1. Bonjour Sam,

    Merci pour ces conseils très clairement exposés et... judicieux.

    Bien cordialement,

    Jean-Louis

    RépondreSupprimer
  2. Absolument Jean-Louis. Merci à toi Sam pour tes conseils avisés...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jean-Louis et Alexandre de vos commentaires.

      Le régime micro BNC est quelque chose de simple à mettre en pratique. Une fois qu'on s'est assuré que son activité rentre bien dans ce cadre auprès du service des impôts dont on dépend, "y'a plus qu'à" :)

      Tout ce qui est "oeuvre de l'esprit" peut constituer un plus sympa à développer par exemple...

      Sam

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...