Je ne suis ni conseiller en gestion de patrimoine, ni avocat, ni comptable, ni banquier. Tout ce que vous trouverez ici est mon avis PERSONNEL et ce que j’ai tiré de ma propre expérience. Consultez TOUJOURS un professionnel si vous avez le moindre doute sur un investissement potentiel.

jeudi 3 mai 2012

« Faites un pied de nez à la crise » : mieux qu'un site officiel auto-entrepreneur ? (2éme Partie)



Faites un Pied de Nez à la crise !
Il y a quelques jours j'ai acheté « Faites un Pied de Nez à la crise ! » de Jean Lançon, un Guide sur le sujet de l'auto-entrepreneur. Le sous-titre du  Guide, « Comment tirer le meilleur parti du statut d'Auto-entrepreneur sans tomber dans ses pièges cachés » m'a renforcé dans mes convictions que c'était un sérieux complément à tous les sites style "devenir auto entrepreneur gouv" qui passent sous silences certains aspects de ce statut.

On a vu dans la 1ère partie de l'article que devenir auto entrepreneur se faisait dans un cadre bien précis, qu'il y avait des professions interdites et que l'aspect "s'inscrire auto entrepreneur gratuitement" ne suffisait pas. Il faut considérer bien d'autres facteurs et faire attention à ce que ça ne devienne pas une galère. Voyons quelques-uns de ces aspects évoqués dans « Faites un Pied de Nez à la crise ! »...

Ne pas tomber dans la facilté...

Les formalités sont donc possibles en ligne en quelques minutes. Oui, c'est vrai. Mais... Car il y a un (et même plusieurs) mais, il y a quand même des règles comme dans toute entreprise.

Les cotisations et impôts sont établis en fonction du Chiffre d'Affaires et non du bénéfice (comme dans les autres statuts). « Faites un Pied de Nez à la crise ! » donne un exemple précis chiffré. L'Etat se contrefiche des coûts supportés. Pour lui, c'est le prix de vente qui compte ! Et franchement, il faut être vigilant à voir grand au niveau de la marge...

Etre auto entrepreneur ne dispense
pas de tenir scrupuleusement ses comptes...
A noter que comme pour toute "boîte", il faut garder toutes les pièces ayant trait à l'activité (factures, etc). Le Guide de Jean Lançon conseille un célèbre logiciel spécialement conçu pour l'auto entreprise afin de tenir la route sur la compta. Et ça facilite la vie.

Je ne m'étalerai pas sur les conseils donnés sur comment fixer les prix. Il y a une mention à ne pas oublier car l'auto entrepreneur n'est pas assujetti à la TVA... Cette dernière est d'ailleurs un paramètre à prendre en considération quand on veut évoluer vers un autre statut.

Attention aux cotisations sociales et taux d'imposition bien répertoriés dans « Faites un Pied de Nez à la crise ! » et à faire en sorte de ne pas payer plus qu'il ne faut. Il y a possibilités de faire des simulations afin de ne pas se tromper et il faut répartir judicieusement les facturations de biens et celles de services. Jean donne une astuce... ;)

Il y a des coûts cachés et ils sont révélés dans ce Guide !

Et oui ! Certains coûts sont en embuscade prêts à sauter sur l'auto entrepreneure insouciant. C'est le cas de la Contribution Economique Territoriale (CET). Et là encore, c'est le Chiffre d'Affaire qui sera retenu comme base !

Il faudra également demander un plafonnement à 3 % sinon ce n'est pas automatique. Et Jean Lançon conseille de mettre des "actifs" dans le circuit comptable, sinon, attention...

Conclusion

Je vais être très honnête. Il est bien entendu tout à fait possible de devenir auto entrepreneure sans avoir lu « Faites un Pied de Nez à la crise ! ». Evidemment...

7 €: c'est ce que j'ai payé pour ce Guide.
Je ne les regrette pas... :)
Il y a plein de manières d'obtenir des renseignements au sujet de ce statut. Il n'empêche que j'ai appris des choses que j'ignorais dans ce Guide. Je l'ai acheté 7 €. Et bien je ne regrette pas d'avoir payé ces 7 €. Il y a des exemples précis et rien ne vaut un exemple car c'est concret.

Quand on envisage de quitter le salariat et de devenir indépendant, l'auto entrepreneur est super pratique. Il faut juste rester prudent et avoir un minimum d'anticipation. C'est une sécurité "fiscale" qui permet d'avoir l'esprit tranquille. Il est limité en Chiffre d'Affaire, mais il faut avouer que quand on dépasse les plafonds instaurés, c'est tout bon, non ? Il est alors temps de changer de statut en même temps que de dimension...







 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...