Je ne suis ni conseiller en gestion de patrimoine, ni avocat, ni comptable, ni banquier. Tout ce que vous trouverez ici est mon avis PERSONNEL et ce que j’ai tiré de ma propre expérience. Consultez TOUJOURS un professionnel si vous avez le moindre doute sur un investissement potentiel.

mardi 12 février 2013

Décès de Christian Godefroy: le message de Cyril Godefroy aux membres du Club Positif

Suite de la "polémique" concernant la succession de Chritian Godefroy. Ou plus exactement, il s'agit d'un message d'explication que le fils du célèbre Copywriter a adressé aux membres du Club Positif.

La bataille fait rage autour du Club Positif...
Ce Club est en effet une véritable "mine d'or" et Cyril Godefroy tient à rassurer tout le monde sur son avenir. Réponse au témoignage vidéo de Jessica ?

Nous n'avons toujours pas les tenant et les aboutissants de ce conflit. On peut cependant constater que la bataille fait rage.

Personnellement, j'espère que le "combat" ne nuira pas trop, voir ne détruira pas, le Club Positif et plus généralement l'oeuvre de Christian Godefroy...

Voici le mail en question de Cyril Godefroy que vous avez peut-être reçu:


Chers membres,

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je vais commencer par me
présenter.

Je m'appelle Cyril Godefroy, je suis le fils ainé de
Christian Godefroy, né en 1970 de son premier mariage.
Dans "La dynamique mentale", son premier ouvrage et
celui avec lequel il a commencé, vous trouverez
mon nom en dédicace : "A mon fils, Cyril".

J'ai donc 42 ans, j'habite à Lyon avec ma femme Stéphanie
et nos trois fils Max, Oscar et Jules. Mon métier d'origine
est l'informatique : création de sites web, développement
d'applications pour iPhone et iPad, gestion de projets
sur des applications et des sites web.

Je n'ai pas l'expérience de mon père en ce qui concerne
le développement  personnel et l'édition.

J'ai bien sûr suivi comme tout enfant les activités de mon père,
d'abord les Editions Godefroy à la Ferrière sur Risle, Coresprit,
le développement des activités de copywriting et la création
du Club Positif.
J'ai travaillé aux Editions Godefroy, puis j'ai aidé mon père
quand il a décidé de se lancer sur internet.

Mais je n'ai pas directement travaillé avec lui sur le
Club Positif.
Tout au plus ai je réalisé le premier ebook de "comment
écrire une lettre qui vend", la méthode de copywriting que
mon père avait écrite au milieu des années 80, et j'étais
abonné au Club comme des milliers d'entre vous.



Le 17 novembre 2012, Christian est décédé d'une crise
cardiaque, soudainement. Mon frère Tao et moi avons rejoint
Emilia et sa famille à Miami pour que nous disions une dernière
fois au revoir à notre père, tous autour de lui.

Personne n'était préparé à cette tragédie, moi pas plus
qu'un autre, et il me manque chaque jour.

Comme il était à l'étranger, les arrangements et les obsèques
ont été compliquées et personne n'a vraiment eu le temps
de faire son deuil.


Face à cette disparition, je me suis retrouvé responsable
du Club Positif et j'essaie au maximum de l'organiser pour qu'il
fonctionne harmonieusement même dans la tempête
que nous traversons.

L'objectif est de gérer d'abord les urgences :

- que les personnes qui  commandent des produits
les reçoivent,
- que les membres qui ont des soucis puissent voir
ces soucis résolus,
- que le Club continue à apporter à chacun d'entre vous
les pensées, les histoires, les livres et les formations
que mon père avait créés ou éditées.

Christian n'est plus avec nous malheureusement, mais
il est important et nécessaire que son œuvre et son Club
sortent grandis de cette épreuve.

Dans cette tâche heureusement je ne suis pas seul.
Plusieurs personnes travaillent pour le Club Positif et lui
apportent leur expertise.

L'équipe est restreinte mais elle est toujours là.


Soyez assurés que toute l'équipe du Club Positif fait
le maximum pour que le Club  continue. Il s'agit à la fois de
notre volonté et de notre devoir.

Pour moi, il s'agit des deux. Devoir vis à vis de la mémoire
de mon père et respect pour les membres, qui ont fait du club
ce qu'il est, tant en discutant avec mon père qu'en se soutenant
les uns les autres. Tant que je le pourrai, je maintiendrai
le Club Positif.

Il y a aussi évidemment les questions légales : à la mort
de quelqu'un, les enfants sont les héritiers et doivent
préserver la succession et faire face aux obligations de
l'héritage tant que la succession n'est pas liquidée.



Autant vous dire que reprendre du jour au lendemain un
site et un Club comme le Club Positif, avec des dizaines
de milliers de personnes, des dizaines de produits, du plus
simple au plus élaboré, ce n'est pas facile.

Plusieurs personnes par exemple m'ont demandé pourquoi
elles continuaient à recevoir des mails de papa. Ce sont des
milliers de mails automatiques que papa avait rédigé au
cours des années : histoires du Club Positif, lettre de vente,
emails de livraison des produits.

J'ai commencé à changer l'expéditeur de ces emails, mais la
tâche est longue et fastidieuse. Mon père reste par ailleurs
l'auteur de toutes les histoires du Club Positif, aussi son nom
continuera d'apparaître dans ces emails comme le rédacteur.

Des tâches comme celle ci, il y en a plusieurs. Elles sont toutes
longues à exécuter.


Par ailleurs, pour des raisons administratives, il est encore
mentionné comme l'expéditeur de ces emails car c'est en son nom
propre qu'il avait contracté avec la société américaine qui les
expédie.

On pare donc au plus pressé. Grace à la participation des autres
membres de l'équipe heureusement mon expérience limitée
dans le monde de l'édition n'est pas trop visible
ni dommageable.


Mon père citait souvent le proverbe "Donne à quelqu'un un
poisson, il aura de quoi manger pour un jour. Apprends lui à
pêcher, il aura à manger tous les jours".
Pour continuer  la métaphore, je me suis retrouvé avec le filet
et le  bateau, et je suis en train d'apprendre à vitesse grand V
comment pêcher.


Cela me conduit parfois à de petites erreurs et des maladresses,
mais nous serons là pour vous et pour le Club.

Le Club Positif est un état d'esprit, un groupe de gens, des
histoires et des pensées positives. Nous continuerons cet état
d'esprit...


Certains parmi vous ont acheté des livres, des méthodes, des
formations. Nous faisons en sorte que tout ce que vous avez
acheté vous soit livré convenablement, que les engagements
pris par mon père soient respectés.

Les écrits restent, les formations et les ebooks aussi. D'autres
ebooks sont en préparation, d'autres formations sont envisagées,
et le Club continuera de partager avec vous à la fois les
pensées et les histoires positives de mon père, mais aussi
des contenus gratuits qui vous feront aller de l'avant.


Le Club Positif a aussi besoin de vous pour continuer à exister,
non seulement en continuant à y adhérer et en en parlant
autour de vous, mais aussi en partageant vos idées, vos
convictions et votre envie de réussir de manière positive.


J'ai hérité de mon père l'envie d'avancer pas à pas, le désir
permanent de mener des projets ambitieux, mais toujours
dans la simplicité, l'autonomie et le partage d'expériences.

J'ai développé, comme lui, des activités professionnelles à
distance, privilégiant les nouveaux modes de communication
via le web et développant les réseaux de membres.

Mon souhait est aujourd'hui d'honorer son travail et sa mémoire,
et de respecter nos engagements vis-à-vis de tous les membres
du Club Positif.

L'équipe du Club et moi-même s'y attèleront avec envie, énergie
et humilité. Christian n'est malheureusement plus, nous le
regrettons chaque jour, mais son œuvre demeure et
son énergie positive continuera à nous animer tous.


Si vous avez des problèmes ou des questions, vous pouvez
me contacter directement à
cyrilgodefroy.positif@gmail.com ou
utiliser les adresses du Club Positif que vous connaissez déjà, et
nous serons là pour y répondre.

Bien amicalement,
Cyril


Voilà, il s'agit du dernier épisode de la bataille de succession après le décès de Christian Godefroy. Malheureusement, il y en aura peut-être d'autres.

Nous verrons bien. Et comme j'aime bien comprendre (sans doute des restes de mon ancien job de journaliste), je vous tiendrai au courant. ;)


2 commentaires:

  1. .

    tout ca manque un peu d'équilibre, de dialogues, de concertations?
    de recherches de solutions sans perdants...
    gordon, help, viens aider les godefroy en perils et souffrances... help!

    quelques médiateur/ices accompagnants?

    cf le site de votre collègue

    http://lesentrepreneursduweb.com/blog/jessica-la-fille-de-coeur-de-christian-henri-godefroy-dans-une-interview-tres-emouvante

    (on croisera le lien avec votre page , ici, de présentation...)

    vous avez raison, la base du boulot de journaliste, croiser et recouper les sources, ca manque....

    peut être aussi aller au delà du boulot de journaliste qui informe crée l'émotion...
    s'attacher à des dénouements et surtout ... résolutions... "positives"!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'efforce, contrairement à certains "collègues" blogueurs d'avoir un regard un peu plus "lointain" que la version qui nous est jetée en pature.

      Maintenant, difficile aussi d'avoir toutes les données.

      Ce qui est détestable, c'est de faire pleurer dans les chaumières alors que beaucoup sont au contact, comme moi, d'une réalité relativement brute et cruelle.

      Mais à chacun(e) de se faire une opinion. C'est pour cela que je diffuse les arguments des 2 côtés.

      Sam

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...