Je ne suis ni conseiller en gestion de patrimoine, ni avocat, ni comptable, ni banquier. Tout ce que vous trouverez ici est mon avis PERSONNEL et ce que j’ai tiré de ma propre expérience. Consultez TOUJOURS un professionnel si vous avez le moindre doute sur un investissement potentiel.

vendredi 29 mars 2013

Et si vous pensiez à quitter votre job de salarié ? (2/2)

Dans la première partie de cet article, je vous indiquais pourquoi ne penser qu'à un job de salarié était une erreur que nous commettons presque tous dès notre plus jeune âge. Nous sommes conditionné par les gens qui nous entourent en ce sens...
 
Je vais vous parler franchement, quitte à paraître un peu "acide". ;)

Si vous comptez rester salarié,
vous faites fausse route...
Continuons à voir pourquoi il faut absolument changer sa vision des choses et gagner sa vie sans travailler comme salarié, sous peine de complètement renoncer à ses rêves. En ce qui me concerne, il est hors de question de faire une croix sur mon indépendance. Et vous ? Vous n'avez pas envie de virer votre "boss" ?
 
Au passage, saviez-vous que mot « boss » (patron) vient du hollandais baas, qui signifie aussi patron ? Un autre sens du mot « boss » est "vache ou bovin".
 
Avez-vous également remarqué que dans de nombreux jeux vidéo, le "boss" est une sorte de Maître du mal que vous aurez à tuer à la fin d'un niveau ?
 
En clair, le "boss" doit être "éliminé". Serait-ce un signe ? ;)


Vous n'en avez pas marre de quémander pour avoir un peu plus d'argent ?
 
Lorsque vous voulez un peu plus à la fin du mois, que faites-vous ? Vous devez aller "prier votre maître" de vous donner quelques euros supplémentaire...
 
Ne serait-il pas mieux de gagner sa vie sans travailler comme salarié et d'être libre de décider combien on doit être payé, combien on doit se verser, sans avoir besoin de demander la permission à qui que ce soit, excepté à soi-même?
 
C'est exactement ce qui se passe quand on a son propre business... 

Si une vente ne se fait pas ? Aucune importance. Quand on sait comment faire, il y en a 10 qui suivent. Et puis, quand on multiplie les sources de revenus, on a suffisamment de ressources pour ne pas en tenir compte.
 
Etre salarié, c'est souvent accepter une forme de "consanguinité"...
 
Votre emploi est-il la principale
source de vie sociale ?
Non, je ne suis pas devenu fou ! Vous ne voyez pas le rapport ? Laissez-moi vous éclairer, vous allez vite comprendre qu'au delà de gagner sa vie sans travailler comme salarié, c'est également s'ouvrir d'autres horizons.
 
Chez la majorité des personnes salariées, leur emploi est la principale (pour ne pas dire unique) source de vie sociale.
 
Souvent elles "traînent" (comme disent les plus jeunes) avec les mêmes personnes. Et ces personnes, d'où viennent-elles la plupart du temps ? Gagné: du même domaine professionnel, du même secteur, et très souvent de la même entreprise.
 
C'est cela que j'appelle "consanguinité".
  
Aller à l'extérieur et parler à des inconnus ? Mais pour ces gens, c'est... effrayant ! Non, non, mieux vaut rester à l'intérieur du cercle où ils se sentent en "sécurité"...

C'est ridicule n'est-ce pas ? Et pourtant, c'est souvent ce qui se passe.
 
Si l'un de vos co-esclaves a le malheur d'être "vendu à un autre maître" ? Aïe, il sort du cercle... Ah ! Embêtant ça de sortir du cercle. Beaucoup vont le mettre de côté... 
 
Pourquoi (en décidant de gagner sa vie sans travailler comme salarié) ne pas déterminer par vous-même qui vous voulez rencontrer au lieu de laisser votre "maître" décider pour vous ? Pourquoi "subir" cette loi du cercle ?

Etes-vous du genre à accepter de perdre votre liberté ?
 
Vous savez, il faut beaucoup d'efforts pour "dompter" un être humain et le transformer en parfait employé.
 
Il faut avant tout briser sa volonté d'indépendance. L'un des moyens pour ça, c'est de lui donner une sorte de cahier des charges, rempli d'un tas de règles absurdes et de règlements qui ne le sont pas moins.
 
ça ne vous gêne pas de perdre votre liberté ?
Cela conduira l'individu à devenir obéissant. Il aura "peur" de ne pas arriver à tout faire et de se faire "taper sur les doigts". Surtout s'il réfléchit trop, s'il prend le temps d'étudier le bien-fondé de chaque chose. Ce sera plus simple pour lui d'obéir aux ordres du "maître" sans se poser de questions.
 
Dans le cadre de cette formation à l'obéissance, les employés doivent apprendre à s'habiller selon un code vestimentaire, à parler selon un jargon, se déplacer, etc, etc. Gagner sa vie sans travailler comme salarié vous évite tout ça...
 
Mais revenons à cette obéissance et prenons un exemple: vous voulez mettre une plante sur votre bureau pour égayer un peu votre univers de travail. Ok.

Sauf que si votre entreprise, votre boss, votre supérieur ou je ne sais qui ayant autorité sur vous dit non (parce que ça ne "cadre pas" avec la boîte), que croyez vous qu'il va se passer ?

Ah mais c'est dans le règlement: pas de plantes dans les locaux de l'entreprise ! On va vite vous reformater sur le sujet, voir vous envoyer en formation (j'exagère à peine)... PAS DE PLANTE, vous avez compris ?

Il est stupide ce règlement (lui et plein d'autres) hein. Sauf que comme vous faites partie de cette boîte, vous allez l'accepter. Sinon, vous allez vers des soucis. Pas vrai ?
 
Retrouvez votre liberté et éliminez ces règles et règlements stupides. Gagner sa vie sans travailler comme salarié vous permet de faire ce que vous aimez et de vous éclater. Vous voyez: le principe est simple. Je dis bien LE PRINCIPE...

Etre lâche ? Non merci !

Avez-vous remarqué que les salariés ont une capacité presque infinie à se lamenter sur les problèmes de leur entreprise ?

Les solutions ? Bof, ils n'en veulent pas vraiment. Ils veulent juste se défouler... et surtout dire que c'est la faute de quelqu'un d'autre.

Esclave de votre boss...
Si vous ne pouvez pas "engueuler" votre patron de temps en temps, sans craindre de vous faire congédier, vous n'êtes plus libre. Vous êtes devenu son esclave. 

Si ce n'est déjà fait, combien de temps allez-vous mettre avant de faire le sacrifice de vos plus nobles principes  sur l'autel de la peur : le courage d'abord ... puis l'honnêteté... l'honneur, l'intégrité... et finalement... votre volonté d'indépendance ! 

Vous aurez alors "vendu" vos principes pour une "grande illusion".

Mais ça ne s'arrête pas là car maintenant, votre plus grande peur sera de découvrir la vérité sur... ce que vous êtes devenu !
 
Rassurez-vous, il n'est jamais trop tard pour retrouver son courage. Jamais! Gagner sa vie sans travailler comme salarié permet de garder ses principes.
 
Vous voulez toujours être salarié ? 

Si vous êtes actuellement ce salarié bien conditionné, bien élevé, votre réaction la plus probable à tout ce que je viens de dire sera d'être sur la défensive. C'est normal. Cela fait partie du conditionnement.

Mais admettez que s'il n'y avait aucune vérité la dedans, vous n'auriez aucune réaction émotionnelle.

Ce n'est qu'un rappel de ce que vous savez déjà. Rien de neuf, sauf que de dire tout ça fait (très) mal.

Vous pouvez le nier, sauf que la cage dans laquelle vous êtes est toujours là. 

Cela vous met en colère ? C'est mieux que rien car par rapport à l'apathie, la colère se trouve à un niveau supérieur de conscience. C'est donc mieux...

Toute émotion - Quelle qu'elle soit - est préférable à l'apathie. Si vous prenez en compte vos sentiments au lieu de les réprimer et de les enfouir, vous allez bientôt voir votre courage se pointer à l'horizon. 

Quand cela arrivera, vous aurez la volonté de faire quelque chose à propos de votre situation et d'arriver à cet objectif de gagner sa vie sans travailler comme salarié. Vous commencerez alors à (re)vivre comme un véritable être humain et non comme l'animal domestique que le conditionnement de salarié vous a fait devenir.
 
Que faire ? 

Etre heureux et... sans emploi... emploi salarié s'entend. Générez des revenus par d'autres moyens: en créant une valeur et non en vendant du temps.

Soyez heureux et vrai...
Trouvez ce que vous avez de meilleur, de plus important, à offrir aux autres et facturez le à un prix qui vous semble équitable.

Fournissez cette "valeur" directement à ceux qui en retireront le plus grand bénéfice. Votre liberté vaut bien un investissement initial en temps et en énergie, n'est-ce pas ? 
 
Tout ce que vous avez appris en cours de route, rassurez-vous, ne sera pas "perdu".

Vous pourrez d'ailleurs le partager avec d'autres afin de générer encore plus de valeur. Même vos erreurs pourront être monnayés...
 
Peut-être pensez-vous ne pas avoir de réelle "valeur" à proposer aux autres ?

Vous êtes persuadé(e) que vendre votre temps (être rémunéré à l'heure) est la meilleure manière pour vous de gagner de l'argent, que c'est ce que vous pouvez faire de mieux ? Et puis vous vous dites que ce n'est pas si affreux pour vous...

Il va falloir que vous preniez conscience que cette manière de pensée fait partie de votre conditionnement. C'est un non-sens absolu. Il vaut mieux retrouver du bon sens et gagner sa vie sans travailler comme salarié.

Dès que vous commencerez à vous défaire de ce lavage de cerveau, vous allez rapidement constater que vous pouvez apporter une valeur énorme pour les autres et que les gens seront heureux de vous payer pour cela. Il n'y a qu'une chose qui vous empêche de voir cette vérité: la peur.
 
Ayez simplement le courage d'être vous-même.

Votre véritable valeur est enracinée dans qui vous êtes, et non pas dans ce que vous faites.

La seule chose que vous devez réellement faire c'est exprimer votre "moi réel".

On vous a martelé toutes sortes de mensonges afin de vous expliquer pourquoi vous ne pouviez pas le faire. Vous ne connaîtrez jamais un véritable bonheur et un complet accomplissement tant que vous n'aurez pas trouvé le courage d'être vous-même.
 
Vous savez certainement déjà au fond de vous-même que trouver un emploi  de salarié n'est pas ce que vous souhaitez véritablement. Alors ne laissez personne vous dire de le faire.

Apprenez à faire confiance à votre sagesse intérieure, même si le monde entier prétend que vous avez tort et êtes stupide. Des années plus tard, regarderez en arrière et vous rendrez compte que ce que vous vouliez vraiment était l'une des meilleures décisions que vous aillez jamais prise.
 
Conclusion
 

Des possibilités fantastiques...
Bien que gagner sa vie sans travailler comme salarié en débutant une activité en ligne, via le Net, ne soit pas fait dans l'absolu pour tout le monde (il faut être honnête: certain(e)s y sont allergiques ou ont leurs propres raisons), pour la majorité c'est une solution aux possibilités fantastiques.
C'est vraiment l'une des meilleures façons de générer des revenus sans avoir d'emploi au sens "salarié" du terme. Cela va me permettre de couper les liens avec mon emploi de salarié.

Si cela fonctionne pour moi et pour une multitude d'autres personnes, il n'y a aucune raison que ça ne fonctionne pas pour vous. Il faut juste que vous le vouliez véritablement.

Si vous êtes intéressé(e)s pour en savoir plus, inscrivez-vous ci-dessous et surveillez votre boîte mail dans les prochains jours. ;)

Mais chhhuuuut...

En plus, en vous inscrivant, vous aurez en attendant  gratuitement 5 Livres pour Gagner de l'Argent sur le Net et Avoir des Milliers de Visiteurs !

C'est déjà fait ? Tant mieux.

Si ça ne l'est pas, inscrivez-vous vite. Vous n'avez rien à perdre et énormément à gagner, vous pouvez me croire...

 
 

Remplissez le formulaire et Recevez Gratuitement ce Pack
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

2 commentaires:

  1. Ton blog, plus je le lis plus j'ai l'impression d'être pris pour un con. En plus de ça tu traites les français d'assistés, alors que tu leurs vends du vent... Puisses tu t'envoler à l'étranger comme un vautour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1 - Tu n'es pas obligé de lire: il y a une petite croix en haut à droite. Tu cliques dessus et tu n'as plus de soucis. ;)

      2 - C'est toi qui le dis: "plus je le lis plus j'ai l'impression d'être pris pour un con".

      Si tant est que tu connaisses les principes de la Loi de l'Attraction, tu reçois ce que tu envoies. Donc à toi d'en tirer les conclusions...

      3 - Je pense que tu fais un bon raccourci (évidemment c'est une généralité): les Français sont bien des "assistés" et personnellement j'en ai marre de "payer" pour donner des primes et allocs à tout va.

      Je compte en effet à terme quitter ce pays en y laissant ces assistés de tout poil. Je ne compte pas sur cette sorte de source étatique (qui va bientôt se tarir). Un pays où on respecte un peu plus le travail et moins la fainéantise, ça doit bien se trouver.

      Pour conclure, je ne "vends" rien dans cet article. Et même si c'était le cas, je pense que tu ne l'achèterais pas, pas vrai ? Alors où est le soucis ?

      Tu dois faire partie de cette catégorie qui se plaint tout le temps, mais qui ne passe jamais à l'action. Je te laisse à tes allocs et ton assistanat... ;)

      Sam

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...