Je ne suis ni conseiller en gestion de patrimoine, ni avocat, ni comptable, ni banquier. Tout ce que vous trouverez ici est mon avis PERSONNEL et ce que j’ai tiré de ma propre expérience. Consultez TOUJOURS un professionnel si vous avez le moindre doute sur un investissement potentiel.

mardi 2 juillet 2013

Vous voulez obtenir une faveur ? Alors lisez... (1/2)

Obtenir une faveur de quelqu'un... Pas toujours facile n'est-ce pas ?

Combien de fois vous a-t-on dit non ? Ou pire: on a même pas pris votre demande en compte...
Vous je ne sais pas, mais moi, ça m'est arrivé plein de fois...

Ouh, j'en vois déjà qui associent faveurs et gâteries par définition. ;)
Loin de moi ces pensées... Hum, c'est vrai, l'image est ambigüe. Mais bon, je veux que vous lisiez mon article, alors si vous associez faveurs et gâteries par définition, cela vous concerne...
 
Ben oui, il s'agit d'une faveur, non ? Bref, essayons "d'élargir" aux faveurs en général.

 
Revenons à nos moutons... Alors quoi faire ? Comment obtenir une coopération totale dans n'importe quelle situation ?
 
Il suffit d'appliquer des techniques qui fonctionnent. Et pour cela, il faut jouer sur 10 facteurs.


1 - Le bon moment pour demander
 
Et oui, il y a de bons et de mauvais moments pour demander. ;)
 
Faut-il demander longtemps à l'avance ou à la dernière minute ? Sachez que c'est la première option qui est la meilleure.
 
Sinon, le stress, la contrainte de temps, ne sera pas favorable à une coopération de la personne à qui vous vous adressez.
 
2 - Offrez quelque chose
 
D'après vous, entre quelqu'un qui vous offre quelque chose et un autre qui ne vous offre rien, qui auriez-vous tendance à vouloir aider ?
 
Yellow Ribbon BowInutile de développer cet aspect en détails.
 
Simplement, sachez que cette technique est fréquemment utilisée pour recevoir une obole par exemple. On donne un petit "cadeau" (fleur, carte postale, service, etc) et en contrepartie, les gens donnent une pièce.
 
Quand vous voudrez obtenir une faveur souvenez-vous en... Et là, je sens que certain(e)s vont (re)penser aux gâteries. La définition de vos projets vous appartient. :)
 
3 - Attention à "l'effet du témoin"
 
Qu'est-ce que l'effet du témoin me direz-vous ? Et bien, c'est très simple.
 
Cela a été confirmé par plusieurs études: plus vous avez de personnes réunies et plus le pourcentage de celles apportant leur aide à quelqu'un qui en a besoin diminue.
 
C'est comme si la responsabilité de chacun s'estompait, se diluait.

Alors si vous devez demander une faveur à quelqu'un, faites en sorte qu'elle sente qu'elle seule peut vous venir en aide et personne d'autre.

Certains diront que c'est de la culpabilisation. Peut-être... Peut-être pas. C'est un autre sujet.

4 - Surveillez l'humeur des gens

émotions Livre - AgressifD'après vous, faut-il attendre pour demander que la personne soit de bonne humeur ?

C'est un peu une réponse de normand: pas forcément.

- Si l'interlocuteur est de bonne humeur, alors allez-y franco. Dites-lui ce que vous attendez de lui. Faites en tout cas dans la simplicité. Plus c'est simple, plus ça a l'air facile et mieux c'est.

- Si au contraire la personne n'est pas tip top au niveau de l'humeur, essayez de lui démontrer qu'après vous avoir rendu ce service (simple), elle en éprouvera une satisfaction certaine.

5 - Dégagez de l'empathie, montrez votre côté victime

Attention, quand je dis "montrez votre côté victime", je veux dire par là qu'il faut que vous montriez à votre interlocuteur le fait que vous n'êtes pas responsable de ce qui vous arrive.

Pourquoi ? Parce que sinon, il va vous répondre: "mais c'est de ta faute si tu te trouves dans cette situation". Et votre demande sera vouée à l'échec.

On a en effet plus tendance à aider un être victime d'une difficulté. Prenez le cas des animaux blessés ou malades. Nous sommes nombreux à leur venir en aide car ils ne sont en général pas responsable de ce qui leur arrive.

Si vous voulez obtenir une faveur de quelqu'un, c'est pareil. Si vous n'êtes pas considéré comme responsable de ce qui vous arrive, alors vous êtes en bonne voie pour obtenir l'aide que vous voulez. ;)


A bientôt dans la seconde partie pour voir les 5 autres facteurs à prendre en considération lorsqu'on veut obtenir une faveur.

Si vous avez une question ou une anecdote à raconter, n'hésitez pas à laisser un commentaire juste en dessous de cet article...

 

Remplissez le formulaire et Recevez Gratuitement ce Pack
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.
 
 
 

2 commentaires:

  1. Un article très intéressant qui défend très bien ton point de vue.

    Cependant, lorsque dans ton 5ème point, je ne suis pas tout à fait d'accord. Parce que montrer à son interlocuteur que l'on est pas responsable de ce qui nous arrive, dans le but d'obtenir une faveur, c'est tout simplement faire appel à sa pitié.

    Alors oui, cela fonctionnera certainement pour obtenir la dîtes faveur, cependant cela nuit à sa dignité. Tu ne crois pas ?

    Personnellement, je n'aime pas recourir à la pitié des gens pour obtenir quelque chose. Je pense que l'art de convaincre et toutes les subtilités de la persuasion sont largement suffisants.

    En tout cas, ça reste mon avis.

    Mais ce léger désaccord ne m'a pas empêché de lire ton article avec une très grande attention, et d'en retenir les points essentiels.

    D'ailleurs, plusieurs avis sur le même sujet valent toujours mieux qu'un seul.

    C'était un plaisir de te lire !

    Amicalement,
    Hugo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Hugo,

      "montrer à son interlocuteur que l'on est pas responsable de ce qui nous arrive, dans le but d'obtenir une faveur, c'est tout simplement faire appel à sa pitié"

      Je parle de montrer le côté victime, pas forcément d'en être une. Et ce n'est pas pour initier de la pitié, mais de l'empathie.

      Mais tu as raison, on peut avoir des avis différents sur la question. C'est même normal. :)

      Amicalement,

      Sam

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...