Je ne suis ni conseiller en gestion de patrimoine, ni avocat, ni comptable, ni banquier. Tout ce que vous trouverez ici est mon avis PERSONNEL et ce que j’ai tiré de ma propre expérience. Consultez TOUJOURS un professionnel si vous avez le moindre doute sur un investissement potentiel.

vendredi 23 août 2013

Stop, terminé, j'arrête !

Stop, terminé, j'arrête !
Stop, terminé, j'arrête !
Vous connaissez cette phrase de Vince Lombardi ? « Les gagnants ne lâchent jamais et les lâcheurs ne gagnent jamais » ?
 
Oui ? Non ? Et bien c'est faux !
 
C'est même l'opposé: ceux qui veulent réussir doivent absolument apprendre à renoncer.
 
Il faut pouvoir baisser les bras et laisser tomber.
 
Vous ne comprenez pas ? Je vais vous expliquer...
 
Les objectifs, pour certains, sont des illusions
 
C'est quoi un objectif ?
 
Il s'agit de quelque chose que vous avez envie d’obtenir ,de réaliser, d’atteindre.

Sauf que la plupart de vos désirs sont caméléons. Ils changent selon l’environnement dans lequel ils se trouvent.
 
Exemples :
 
Vous marchez le long d’une plage ensoleillée. Vous voyez la mer turquoise. Vous avez envie de vous baigner. Et non de faire du ski…
 
À l’inverse, vous êtes à la montagne. Vous voyez la neige. Vous avez envie de skier. Et non de vous baigner…
 
Vous voyez ?
 
La plupart de vos désirs actuels sont des illusions. Ils ne sont que « l’envie du moment ». Engendrés par ce qui se trouve dans votre vie en ce moment même. Par votre environnement
 
Où est le problème, me demanderez-vous ?
 
Le problème, c'est que :
 
Comme la plupart de vos désirs sont des illusions, il est possible que vous essayiez d’atteindre de faux objectifs. Sans vous en rendre compte.
 
Et si vous faisiez fausse route ?
Et si vous faisiez fausse route ?
Et c’est là que la persévérance devient un problème !
 
Vous désirez atteindre le sommet d’une montagne. Vous êtes motivé à bloc. Arrivé à mi-chemin, vous vous rendez compte que ce n’est plus vraiment que vous désirez. Que faire ?
 
Vous voulez apprendre le copywriting parce que vous avez reçu 10 emails qui vous vantent l’aspect très lucratif de cette discipline. Vous êtes hyper motivé. Mais dès le troisième cours, vous vous rendrez compte que cette discipline ne vous intéresse pas vraiment. Que faire ?
 
Voici la réponse :
 
Adoptez le renoncement stratégique
 
Il y a deux sortes de renoncement :
 
1. Le renoncement en série : c’est fait d’abandonner systématiquement tout projet à la moindre baisse de motivation, ou au moindre obstacle. C’est le renoncement des loosers.
 
2. Le renoncement stratégique : c’est le fait d’abandonner tout projet « secondaire » ou « sans importance » afin de se recentrer sur ses priorités. C’est le renoncement des gagnants !
 
Vous me direz que l’idéal, c’est de se centrer tout de suite sur ses priorités, et ne commencer aucun projet secondaire. Je vous l’accorde ! Mais ce n’est pas si facile…
 
Simplement parce que nous sommes des êtres en constante évolution.
 
Regardez :
 
La plupart de nos grandes motivations d’hier ont disparues et ont laissé place à nos grandes motivations d’aujourd’hui.
 
De même, la plupart de nos grandes motivations d’aujourd’hui disparaîtront et laisseront place à nos grandes motivations de demain.
 
Parce qu’en fin de compte…
 
La motivation n’est qu’un leurre
 
Pourquoi un leurre ? Simplement parce qu’elle est à la base de tout nouveau projet. Et qu’elle est émotionnelle.
 
Sans motivation, on ne fait rien. Mais ce n’est pas parce qu’on est motivé à faire quelque chose que ce quelque chose est vraiment important.
 
Reprenez votre liste d'objectifs...
Reprenez votre liste d'objectifs...
Mais voilà : arrivez-vous à rester immobile lorsque vous êtes motivé à agir ? Si vous êtes comme la plupart des gens… NON ;)
 
Donc vous agissez, même si c’est pour de mauvaises raisons.
 
L’astuce consiste à reprendre votre liste d’objectifs et à réfléchir sur chacun d’eux, au moins une fois par mois.
 
Posez-vous ces questions : « Cette objectif est-il toujours prioritaire dans ma vie? Est-ce vraiment un rêve que je désire réaliser ? »
 
Si la réponse est « Non », alors abandonnez-le. Sans remords, ni regret. Sans culpabiliser.
 
Dites « Je laisse tomber… J’arrête ». Et recentrez-vous sur vos priorités.
 
Inutile de continuer à monter le long d’une échelle si on se rend compte qu’elle n’est pas appuyée contre le bon mur…
 
Qu’en pensez-vous ?
 
Source: Virtuose Marketing


Remplissez le formulaire et Recevez Gratuitement ce Pack
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

1 commentaire:

  1. C'est vraiment est un très bon article, bien réfléchi, bien dit! Merci encore une fois!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...