Je ne suis ni conseiller en gestion de patrimoine, ni avocat, ni comptable, ni banquier. Tout ce que vous trouverez ici est mon avis PERSONNEL et ce que j’ai tiré de ma propre expérience. Consultez TOUJOURS un professionnel si vous avez le moindre doute sur un investissement potentiel.

lundi 23 septembre 2013

Travail à domicile: faites gaffe à ces 3 limites

Attention: limites à ne pas franchir...
Attention: limites à ne pas franchir...
Quand on travaille chez soi, on a l’impression de pouvoir faire ce qu’on veut, comme on veut, quand on veut. On jouit d’une liberté totale.
 
Le problème, c’est que cette liberté peut littéralement assassiner notre travail. Ou pire, notre vie de famille.
 
Voici trois limites à s’imposer lorsqu’on travaille chez soi
 
Limitez le temps
 
On parle souvent du problème de la procrastination, quand on travaille chez soi. On traîne, on s’éparpille, puis on remet à demain ce qu’on devait faire aujourd’hui…
 
C’est vrai, mais il y a aussi le problème inverse : celui de devenir un bourreau de travail, et de ne plus savoir arrêter, et travailler non stop !

Il est donc nécessaire de s’imposer des limites de temps. De vous faire un emploi du temps, comme celui que vous aviez à l’école. Avec des heures de travail, et des récréations.
 
Par exemple, prendre 30 minutes de récréation toutes les 1h30 de travail. Et s’imposer une heure à laquelle vous arrêtez obligatoirement de travailler. Afin de faire ce qui vous plait. Et de passer du temps avec votre famille.
 
L’idée, c’est que pendant vos phases de travail, vous travaillez. Sans vous laisser distraire. Et pendant vos pauses, vous vous reposez. Vous vous changez les idées. Vous passez du bon moment. Et vous ne travaillez pas !
 
Limitez l’espace
 
Ne pas tout mélanger...
Ne pas tout mélanger...
Quand on travaille à la maison, on fait souvent l’erreur de travailler un peu n’importe où.
 
On s’installe sur la table de la cuisine pour écrire un article. On répond à ses emails installé dans le sofa, face à la télé. On prépare sa journée du lendemain installé dans son lit.
 
Je l’ai fait pendant longtemps, mais je me suis aperçu que c’était une erreur.
 
Pourquoi une erreur ? Pour deux raisons :
 
1. Vous envahissez votre espace mental

 2. Vous envahissez l’espace familiale (ou inversement)
 
Je vous explique :
 
Quand on prend l’habitude de travailler n’importe où, on finit par penser à son travail n’importe où.
 
Au lieu de passer un bon moment à table à rire avec ses enfants et son conjoint, on ne dit pas un mot… parce qu’on est déjà en train d’écrire son prochain article, dans sa tête…
 
Au lieu de rire en famille devant un film comique, on a la tête ailleurs… parce qu’on pense au prochain produit qu’on va lancer…
 
Bref, vous comprenez le problème.
 
Délimitez les zones...
Délimitez les zones...
Quoi faire ? C’est simple :
 
Délimitez des zones de travail et des zones de loisir.
 
Dans une zone de travail, vous travaillez. Aucune distraction possible. Votre famille ne doit pas venir vous déranger non plus.
 
Et dans une zone de loisir, vous passez du bon temps. Sans travail.
 
Limitez vos tâches
 
Il est important de limiter votre nombre de tâches journalières.
 
Par exemple, effectuer 3 tâches importantes chaque jour, et les avoir terminées avant d’aller chercher les enfants à l’école.
 
Cela aura deux avantages pour vous :
 
1. Vous vous obligez à effectuer vos 3 tâches importantes tous les jours. Vous n’avez pas le droit d’en faire moins.
 
2. Vous vous obligez à n’effectuer QUE 3 tâches importantes chaque jour. Vous n’avez pas le droit d’en faire plus (sauf rares exceptions, et à la condition de respecter vos limites de temps)
Je prends l’exemple de 3 tâches, mais tout dépend de leur durée.
 
S’imposer ces 3 limites permet de ne pas laisser le travail envahir la vie de famille, et inversement.
 

Source: virtuose marketing

Remplissez le formulaire et Recevez Gratuitement ce Pack
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.

4 commentaires:

  1. La désorganisation et l’éparpillement font perdre aux travailleurs à domicile : temps, énergies et argent. Quand on a décidé de travailler de la maison, il faudra non seulement être organisé, mais aussi être vigilant afin d’éviter les pertes de temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Valérie,

      C'est tout à fait vrai. Je confirme: on peut vite d'éparpiller quand on est chez soi et que personne nous "surveille". Cela demande une grande force de caractère.

      C'est certainement la grande contrepartie de ce qu'on appelle "liberté". Est-elle réelle cette liberté ? C'est un autre débat.

      Merci de ton commentaire. :)

      Sam

      Supprimer
  2. J’ai déjà essayé, mais en vain. J’ai eu du mal à respecter toutes les limites dont tu parles. J’avais l’impression d’être une gamine de 5 ans qui ne peut pas s’empêcher de faire tout et n’importe quoi sauf travailler. J’ai finalement laissé tombé le télétravail et ai recommencé à me rendre au bureau… :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela arrive à beaucoup d'entre nous.
      Chacun sa méthode. Il y a tellement de profils différents... qu'il existe presque autant de solutions que de personnes.
      Se rendre dans un endroit extérieur à chez soi peut effectivement être plus porteur car la coupure avec sa vie perso est nette.

      Sam

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...