Je ne suis ni conseiller en gestion de patrimoine, ni avocat, ni comptable, ni banquier. Tout ce que vous trouverez ici est mon avis PERSONNEL et ce que j’ai tiré de ma propre expérience. Consultez TOUJOURS un professionnel si vous avez le moindre doute sur un investissement potentiel.

dimanche 3 novembre 2013

Réflexe de pavlov: Faut-il traiter les visiteurs comme des chiens ?

Réflexe de pavlov: Faut-il traiter les visiteurs comme des chiens ?
Réflexe de pavlov:
Faut-il traiter les visiteurs comme des chiens ?
Vous voulez que vos lecteurs aiment votre blog ?

Vous voulez qu’ils s’y sentent bien ? Comme chez eux ? Facile :

Traitez-les comme des chiens !

Quoi ? Comme des chiens ?

Oui, comme des chiens... Vous connaissez le réflexe de Pavlov n'est-ce pas ? Alors appliquez-le en ce qui concerne le blogging...

Le réflexe de Pavlov sur le conditionnement

Cette expérience très connue a été réalisée en 1889 par le médecin et physiologiste russe Yvan Pavlov.
 
Voici en quoi elle consistait :
 
À chaque fois qu’il nourrissait son chien et que ce dernier se mettait à saliver, Pavlov activait le tic-tac d’un métronome.
 
Au bout de quelques mois, le chien avait associé le tic-tac et la nourriture.
 
Résultat : dès qu’il entendait le métronome, il se mettait à saliver… même s’il n’y avait rien à manger.
 
Avec cette expérience, Pavlov a démontré que « les réactions acquises par apprentissage et habitude deviennent des réflexes… »
 
Ce réflexe de Pavlov est toujours utilisé dans le dressage des animaux.
 
Quel est le rapport avec les visiteurs d'un blog, me demandez-vous ?
Pavlov
Pavlov
Le rapport, le voici :
 
Les lecteurs aussi ont acquis des réflexes
 
Les lecteurs ont déjà des habitudes de navigation. Des comportements précis et automatiques qu’ils ont acquis à force de naviguer sur Internet. Et sur des milliers de sites.
 
À leur première visite sur un blog, ils doivent pouvoir s’y repérer instinctivement.
 
Ils doivent pouvoir y naviguer de façon intuitive. Sans avoir à réfléchir ou à faire des efforts.
 
Comme le chien de Pavlov qui se met à saliver au tic tac du métronome. Simplement parce qu’il en a pris l’habitude.
 
Cela vous semble évident ? Et pourtant…
 
Les standards du blogging sont-ils toujours respectés ?
 
Pas toujours, loin de là.
 
Par exemple, certains ajoutent de la couleur sur les mots en gras. Cela donne l’impression qu’il s’agit de liens cliquables, alors qu’il n’en est rien. Pire, on finit par ne plus savoir ce qui est cliquable ou pas.
 
À l’inverse, d’autres mettent les liens en noir. De telle sorte qu’on ne fait plus la différence entre un mot en gras et un lien. Encore une fois, on ne sait plus ce qui est cliquable ou pas.
 
Comment cliquer sur un lien si on ignore qu’il en est un ?
 
Alors, je ne parle ici que des liens, mais cela est valable pour tous les autres aspects du blog.
 
Bref, respectez les standards. Faites en sorte que vos lecteurs puissent naviguer sur votre blog de façon instinctive. Sans effort. Sans avoir à réfléchir. Ni à chercher.
 
Un blog doit surtout être différent sur le fond, pas sur la forme...
 
4 L ou Porsche, elles ne sont pas si différentes...
Regardez votre voiture, par exemple. Est-elle différente des autres ? Non ! Elle respecte les mêmes standards.
 
Son volant est à la même place. Ses pédales aussi. Ses portes également.
 
Ces standards sont valables pour n’importe quelle voiture. Que ce soit une 4L ou une Porsche.
 
Pourquoi toutes les voitures respectent-elles ces standards ? Parce que ces standards correspondent justement aux habitudes des automobilistes. Aux réflexes qu’ils ont acquis quand ils ont appris à conduire.
 
Pour un blog, c’est pareil
 
Les lecteurs sont comme les automobilistes. Comme le chien de Pavlov.
 
À force de naviguer sur des centaines de blogs, ils ont acquis des automatismes, des réflexes, des habitudes.
 
Ils savent différencier un lien cliquable d’un mot en gras. Ils s’attendent à être envoyés vers la page d’accueil du blog lorsqu’ils cliquent sur le header. Ils reconnaissent instinctivement l’icône d’un flux RSS, de Twitter, ou de Facebook. Et bien d’autres.
 
Conclusion ?
 
Les lecteurs sont comme le chien de Pavlov. Tout comme vous et moi.
 

Source: virtuose marketing

Remplissez le formulaire et Recevez Gratuitement ce Pack
Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.
 

2 commentaires:

  1. Marc Murcia - ToutChange15 novembre 2013 à 16:58

    Bonjour,

    la comparaison est originale mais bien réelle. Il est clair qu'un blog doit respecter certains standards de forme au risque de perdre le lecteur. Et perdre le lecteur, c'est perdre un lecteur !
    Se différencier sur le fond est essentiel pour captiver et voir revenir ses visiteurs, tellement de blogs ne sont que des pales copies. Par contre la forme, si elle peut se différencier par la couleur, le design, le logo, les photos, etc... Elle se doit de permettre au lecteur de retrouver ses repères, comme vous le dites bien ... Le tic-tac ;-)

    Merci pour cet article,
    à bientôt,
    Marc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marc.

      On aime tous être "rassurés" par des habitudes.
      Sur le net comme dans la vie réelle...
      Avez-vous remarqué par exemple comment on est déstabilisé lorsqu'un magasin change son rayonnage ?

      Amicalement

      Sam

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...