Je ne suis ni conseiller en gestion de patrimoine, ni avocat, ni comptable, ni banquier. Tout ce que vous trouverez ici est mon avis PERSONNEL et ce que j’ai tiré de ma propre expérience. Consultez TOUJOURS un professionnel si vous avez le moindre doute sur un investissement potentiel.

Suivre par Mail


Immobilier - Trouver une "bonne affaire" (2)

Immobilier - Trouver une "bonne affaire" (2)Comment trouver une bonne affaire en immobilier... Continuons notre méthodologie...

Evidemment, si le prix du bien immobilier que vous trouvez est inférieur au prix du marché, c'est qu'il y a une raison. Elle peut être diverse. Le vendeur a forcément un soucis.

C'est souvent une question de temps. Il faut que la vente se fasse rapidement. Le vendeur a besoin de la somme demandée : plus-value à réaliser, problème de gestion, etc.



Il faut donc, pour faire une bonne affaire, trouver un vendeur pressé.

Peu importe la raison : divorce, mutation, faillite, décès, ras-le-bol, etc.

Il est vrai que les successions sont de bonnes affaires potentielles où on peut plus facilement négocier car les héritiers, qu'ils aient ou non vendu le bien, devront payer un impôt.

N'ayant souvent pas l'argent pour régler cet impôt, leur désir de vendre le bien rapidement sera fort, voire très fort. D'autant que l'argent de la vente ne résulte pas de leur travail, mais "tombe un peu du ciel".

Sur quoi se focaliser ?

Liens commerciaux :



Dans l'idéal, il faut trouver un bien vraiment hors norme et faire en sorte de le remettre dans la norme.

Comment ça ?

Eh bien, il faut que le bien ait des "anomalies", mais que ces anomalies puissent être corrigées par des travaux (cloison, ouverture, récupération des combles, etc).

Il faut réagencer afin de créer plus de valeur perçue.

Comment faire ?

La première chose à laquelle on pense afin de trouver LA bonne affaire, c'est internet.

Ce ne sont pas les sites qui manquent : leboncoin, explorimmo, seloger, etc, etc.

Il suffit de mettre des critères bien spécifiques pour être alerté (prix, surface...) et recevoir ces alertes directement sur son smartphone lorsque les annonces sont publiées.

Comme en bourse, on n'achète jamais au plus bas et on ne revend jamais au plus haut. Donc n'attendez pas trop, tout en étant prudent. Sachez concrétiser.

Que faire quand on a trouvé son affaire ?

Il faut contacter le vendeur au plus vite et évidemment visiter le bien.

Si vous signez le compromis, n'oubliez pas la "clause de substitution", et signez en nom propre car vous avez 7 jours pour vous rétracter.

Ainsi, vous aurez bloquer la vente en votre faveur.

Ces 7 jours vont vous permettre de contrôler un certain nombre de documents, tels le règlement de copropriété, la taxe foncière, les charges, les PV d'assemblée générale, etc.

Si vous avez la moindre question, le notaire ou le syndic sont là pour vous éclairer.

Si vous avez des difficultés à voir tout cela, c'est peut-être qu'il y a un problème qu'on veut vous cacher. Dans ce cas, vous pouvez décliner la vente grâce à ce délai de 7 jours.

Si vous avez des travaux à réaliser (ce qui sera surement le cas si vous voulez réaliser une bonne affaire), contactez un courtier en travaux lors d'une contre-visite. Il vous fera des devis précis et vous aurez ainsi un chiffrage des travaux.

Vous saurez ainsi à combien vous revient au total l'achat du bien.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...